Trop Sensé » Bien-être » Quelles sont les branches de la médecine alternative ?
You are currently viewing Quelles sont les branches de la médecine alternative ?

Quelles sont les branches de la médecine alternative ?

La médecine alternative est une expression qui désigne la médecine conventionnelle. Encore appelée médecine douce ou médecine parallèle, elle regroupe plusieurs méthodes issues de pratiques traditionnelles provenant de diverses cultures. Cette forme de thérapie qui séduit de plus en plus de patients est souvent prescrite en complément du traitement classique. La médecine douce regroupe plusieurs branches.

Aromathérapie : des soins par des plantes 

Le praticien de médecine alternative qui est spécialisé en aromathérapie fait usage des composants aromatiques des plantes. Ces composants se présentent généralement sous forme d’huiles essentielles. Les huiles sont obtenues par distillation de plantes aromatiques ou des organes de cette plante avec la vapeur d’eau. Elles servent à prévenir ou à soulager certaines affections et contribuent à apaiser le corps et favorise le bien-être. L’huile essentielle est le remède le plus utilisé en plus de l’essence et de l’hydrolat. Ces produits sont utilisés par voie cutanée, inhalation et par diffusion. 

Acupuncture 

L’acupuncture est une médecine traditionnelle chinoise. Introduite en Europe au début du 16e siècle, ce n’est qu’à partir du 20e siècle qu’elle est reconnue comme médecine alternative. Elle consiste en la stimulation des points précis du corps appelé points d’acupuncture à l’aide de plusieurs techniques. Il existe présentement 361 points d’acupuncture reconnus et situés en grande partie, sur les méridiens du corps.

L’acupuncture qui est considérée comme une thérapie complémentaire considère le corps humain   sur un plan énergétique. C’est sur l’énergie vitale du patient que l’acupuncteur se base pour faire son diagnostic énergétique.  L’examen porte sur l’histoire clinique du patient, tous ses symptômes ainsi que ses antécédents. Dans cette pratique, la maladie est considérée comme un dérèglement de l’énergie corporelle. Le traitement consiste par conséquent, à rétablir l’équilibre de la circulation.

soulager par la relaxation

Réflexologie : soins par massage 

La réflexologie qui fait partie des thérapies complémentaires officiellement reconnues consiste en des massages. La réflexologie part du principe que chaque partie du corps ou organe correspond à un point de la main, des oreilles ou des pieds. La réflexologie revient à masser une zone précise en fonction de ce que le patient ressent afin de rétablir le bon fonctionnement du corps et d’activer les facultés d’autorégulation et d’auto guérison du corps. 

Sophrologie, une technique de relaxation

Créée en 1960, la sophrologie consiste en des techniques de relaxation et d’entraînement du corps et de l’esprit afin de développer la sérénité et le mieux-être. Elle peut être pratiquée par toute personne qui désire améliorer son bien-être intérieur et parvenir à la détente. Bien que faisant partie de la médecine douce, la réflexologie est plus considérée comme un outil de développement personnel. Elle amène son pratiquant à mieux se connaître et à améliorer ses propres valeurs. 

Homéopathie, une médecine alternative

L’homéopathie est une médecine alternative qui existe depuis 1796. Elle est fondée sur le concept que ce qui provoque une affection peut également traiter ladite affection ou la prévenir. Elle est également basée sur le principe de l’infinitésimalité et d’individualisation. Cette science utilise des remèdes obtenus par dilutions successives des substances actives provenant des végétaux, des animaux ou des minéraux. 

L’hypnose 

L’hypnose est médecine alternative. C’est à une technique et à la fois, un état de conscience modifiée encore appelé transe. Un individu hypnotisé se retrouve dans un état de sommeil et de veille. L’hypnose est une thérapie psychologique basée sur le principe que la plupart des nombreux problèmes personnels et relationnels trouvent leur source dans l’inconscient. Dans cette pratique, il s’agit d’emmener l’inconscient du patient à se débarrasser des idées néfastes et à les remplacer par des idées positives.