Trop Sensé » Santé » Comment se déroule l’opération d’un schwannome lombaire?
You are currently viewing Comment se déroule l’opération d’un schwannome lombaire?

Comment se déroule l’opération d’un schwannome lombaire?

Le schwannome est une tumeur qui se développe grâce à certaines cellules nerveuses gliales. Il peut s’aggraver rapidement sans une prise en charge. Pour un traitement efficace , une intervention chirurgicale est ce qui convient le plus. A cet effet, comment se déroule alors cette opération du Schwannome lombaire ?

Les préalables à connaître sur déroulement de l’opération

Comme vous le savez, il s’agit d’une opération chirurgicale. Si l’opération d’un schwannome lombaire est due à une tumeur bénigne, le chirurgien en charge aura pour objectif, la préservation d’une continuité nerveuse fonctionnelle et anatomique. Dans le cas d’une tumeur maligne, l’opération consistera à faire une ablation complète des cellules cancéreuses. De manière générale, l’opération consiste à sectionner une partie du nerf moteur. 

Toutefois, il s’opère une ablation à l’origine du nerf et une biopsie lorsqu’il s’agit d’une tumeur maligne. Il faut noter que la biopsie confirme la malignité de celle-ci. Après l’opération, le spécialiste de santé qui s’occupe de vous effectuera une poly chimiothérapie afin d’éviter les récidives. 

Par ailleurs, l’extraction de la tumeur peut être délicate compte tenu de la présence de gros vaisseaux et d’organes sains autour. À noter que les récidives sont rares lorsque l’ablation est complète. Dans le cas d’une exérèse partielle, le spécialiste de la santé vous demandera de compléter le reliquat des tumeurs bénignes par un traitement ciblé (radio chirurgie de type cyberknife).

Les étapes de l’opération

Pour une opération réussie du schwannome lombaire, le chirurgien en charge suit quelques étapes. D’abord, puisqu’il s’agit d’une chirurgie, il faut noter qu’elle se fait sous anesthésie générale. Quant à vous (si vous êtes le patient), vous serez installé en position ventrale, couchée sur le dos. Le docteur fera une incision médiane au regard du neurinome.

Ensuite, le chirurgien réalise une laminectomie lombaire conventionnelle ou un mini invasif au niveau du neurinome. Il ouvre l’enveloppe qui entoure les nerfs, appelée dure-mère. Celle-ci occasionne la fuite de liquide cérébro-spinal normal. Le docteur procède à l’isolement de la radicelle ou à une partie du nerf comprenant le neurinome. Il faut noter que cet organe (la radicelle) est souvent sectionné au-dessus et en dessous du neurinome pour favoriser l’extraction. 

Lorsque le neurinome est de gros calibre, il est préalablement évidé. Toutefois, si le neurinome n’est pas totalement retiré, le patient réalise une radiothérapie stéréotaxique.  

Les complications possibles de l’opération

Vous ne le savez peut-être pas, mais oui ; une intervention chirurgicale présente des risques. En effet, au cours de l’opération, des complications liées à l’anesthésie générale pourraient survenir. Le patient peut être confronté à un problème de cicatrisation et d’infection. Ces risques peuvent conduire à un traitement antibiotique ou à une autre opération.

Le patient peut être aussi confronté à un hématome postopératoire dans le foyer chirurgical. Ce qui entraîne une compression des nerfs, de la douleur, des troubles urinaires, une paralysie des jambes, et une défécation. Une reprise d’opération chirurgicale suivie d’une évacuation de l’hématome pourrait s’en suivre. De plus, le patient risque une atteinte neurologique, une ouverture des nerfs contenant le liquide céphalo-spinal et des douleurs neuropathiques.

En somme, retenez que le déroulement d’une opération schwannome lombaire respecte certaines mesures. Pour sa réussite, le chirurgien en charge tient compte de certaines informations préliminaires.